Deux choix méritent qu’on s’y attarde :  son arme,  son épouse” proverbe de Breg.

 

Breg ne compte pas de Roi. C’est une province qui ne comporte que des ducs et un gouverneur.
Bordé au Nord par la chaine de Montagne de Mefaj et à l’Est par le très large fleuve Simio, le territoire est divisé en dix duchés.

Breg a aussi la spécificité de compter des terres dites “sauvages” où nul seigneur n’est maître et où des peuples inféodés ne répondent à personne. Cela remonte à la convention d’Heimdor qu’aucun seigneur de Breg n’a jamais voulu remettre en cause.

Breg est réputé pour être une province composée de fiers guerriers pour qui les vertus de courage et de sacrifice sont le socle de toute éducation. Toutes les familles nobles se vantent de compter dans leur généalogie un héros d’une bataille passée. Le prestige d’une maison dépend souvent directement de son poids militaire.

Breg est un vaste territoire de duchés confédérés. Il fait partie de l’Alliance Éternelle. A ce titre, il est régi par les lois impériales. Néanmoins, Breg a toujours eu une armée propre ainsi que de nombreuses armées sous l’autorité de leurs ducs respectifs. Cela n’est pas sans créer parfois un certain désordre mais le renfort de ces troupes territoriales a été d’un précieux secours à l’armée impériale en de maintes occasions passées. Remettre en cause leur existence reviendrait à humilier les seigneurs qui en sont à la tête et à insulter l’esprit d’indépendance des breguois.

L’étendard de Breg illustre leur attachement à la cavalerie.

Les territoires qui partagent une frontière avec Breg : Vanendor, Domarius, Kurak, Dibrandor, Nadsommis.

Kurak et Vanendor partagent également une frontière avec Breg mais seuls les plus courageux peuvent traverser le Massif de Mefaj au Nord.

Les 9 duchés de Breg et la province libre :

  • Duché de l’isle de Brega – capitale Brega
  • Duché de Bulara –
  • Duché de Chazel –
  • Duché de Tiber – Deroan
  • Duché d’Azem – Duc Dek Bara             Blason:: “D’un livre fermé de gueule”  – Devise : “De sa foi immortelle”
  • Duché de Versini

Au Nord, la dynastie Marak règne sur la principauté d’Heimdor ou “Province libre d’Heimdor”. Plusieurs tribus autonomes y habitent et se sont vues accorder un pacte de non-agression. La citadelle d’Heimdor assure une supervision bienveillante sur cette province libre. Le gouverneur d’Heimdor a ainsi un statut équivalent à un gouverneur de province. un territoire semi-indépendant puisqu’il se trouve dans le royaume Brèg mais qu’il est largement occupé par des tribus de nomades des steppes qui contrôlent la région nord-ouest.

Dynastie Marak :  Le Prince Marak a la lourde tâche de pérenniser la convention qui régit les relations entre l’Empire et ces tribus. Son blason: De sable, à un cœur de gueule percé d’une dague.  Sa devise: Grand coeur, grande lame

Histoire : Le territoire Breg a été le théâtre de guerres claniques durant des siècles. Les affrontements décimaient la région jusqu’à ce qu’une loi autorisant les duels en lieu et place des batailles ne s’imposent. Selon cette loi, le vainqueur d’un duel pouvait revendiquer le titre de son adversaire. Sur la base de cette loi, une “guerre des champions” eut pour effet la stabilisation de la région et la constitution progressive d’un Royaume.  Cette loi est toujours en vigueur mais suit des normes strictes: ainsi pour défier un homme il faut avoir un statut social minimum.

“Breg? Ils nous prouvent à chaque bataille que, pour un soldat, un bras fort vaut mieux qu’une tête bien faite”  Cette sentence de l’empereur à propos des combattants Breguois rappelle le mépris que les autres provinces éprouvent à l’égard des populations querelleuses de Breg. Le rite mensuel qui veut que chacun puisse défier dans une bagarre un voisin pour le moindre différend est souvent moqué pour son caractère primitif. En fait, les Bregois n’ont pas la rancune tenace et cette tradition séculaire est davantage une fête visant à resserrer les liens du groupe (quitte à dévisser quelques mâchoires).