Le royaume Dacre est le berceau de l’Empire éponyme. Il tire son nom de la dynastie Dacre et du premier du nom : Cabalein Dacre. Cabalein fut l’un des 16 prophètes choisi par Yf’Mozun. Il fonda la religion navaséenne après la disparition d’Yf’Mozun et fit construire le premier édifice dédié au culte et érigea autour la cité mythique d’Oxyotala.

Le royaume Dacre n’est ni le plus grand ni le plus riche des royaumes de l’Empire mais il en est le cœur.

Le modèle politique du Royaume Dacre est celui qui a inspiré le système impérial. Son collège d’électeurs en particulier est un calque quasiment identique de ce qui se pratique depuis un millénaire dans le royaume Dacre :

5 gardiens administrent les cinq provinces du royaume. Ces gardiens sont toujours les aînés des 5 familles (voir plus bas). Chacune détient à ce titre une voix pour désigner le Roi. Il faut quatre voix sur cinq pour qu’un Roi soit intronisé.

C’est à Oxyotala que siège l’Empereur. C’est une ville consacrée essentiellement à la vie spirituelle ; des voyageurs de tout l’Empire viennent en pèlerinage dans cette cité sacrée.

Administration : Le royaume Dacre est évidemment pourvu de nombreuses infrastructures impériales à commencer par les routes commerciales, les garnisons militaires, les relais de poste, etc.

Militaire : Le royaume Dacre n’a pas d’armée propre et compte sur les troupes impériales pour sa défense. C’est d’ailleurs le seul territoire de l’Empire dans ce cas. S’il a parfois été question de constituer une armée spécifique, l’idée a systématiquement été abandonnée car on considérait que cela pouvait fragiliser l’idée d’unité et suggérer une défiance envers l’Empire.

Religion :  La foi navaséenne est omniprésente dans ce territoire et il n’est pas de bon ton de se réclamer d’une autre croyance. Le culte navaséen est le seul reconnu partout dans le royaume mais en dehors de la capitale d’autres cultes mineurs peuvent parfois être tolérés à condition qu’aucun prosélytisme ne soit fait. Yf’mozun, le premier prophète, est le plus célébré parmi la population.

La reine : la reine Feunir a utilisé les ressources liturgiques de la royauté pour asseoir sa prétention au trône aux dépens de Loren Dacre, l’ancien roi qui avait été prétendant au trône d’Empereur et qui s’est vu battre par Sire Montois. Loren Dacre avait la réputation d’un homme sage, extrêmement érudit et bon avec son peuple. Feunir Kilnas

Les familles électrices:

  • Abermas          Blason: “De noir, à l’étoile d’or”   Devise: “Toujours une étoile dans la nuit”     Province de Pek
  • Bacham              Blason: “De sable, aux crocs d’argent”         Province de Chazelles
  • Dacre                 Blason: “D’argent, au tombeau de sable”     La dynastie la plus prestigieuse de tout le continent. En plus de donner son nom à l’Empire et de compter parmi ses ancêtres le fondateur de la cité d’Oxyatala,  elle compte dans sa généalogie près du tiers des empereurs qui se sont succédés. Devise: “Héritiers du devoirTerres: Cité et province d’Oxyotala
  • Flasset              Blason: “D’azur à la filière d’or, au chevron blanc”    Devise :                                    Province Marches du grand froid.
  • Perrecour            Blason: “D’argent, un bouclier de gueule”    Devise “Le temps viendra”        Province de Dol.

Grandes seigneuries

  • Kilnas     Blason : “De noir, au stries horizontales de gueules”
  • Caspellis

Quand le royaume est sans roi, les gardiens s’occupent de la régence. Il manque alors un arbitre mais les gardiens ont tout intérêt à préserver le royaume. En présence d’un roi, les cinq familles gardent toujours un poids considérable.

Personne n’est à respecter d’autre que le prêtre et le soldat“. Drent Caspellis