Comment fonctionne la magie ?

Dans l’univers des chroniques navaséennes, certains phénomènes semblent inexpliqués. Par ignorance, par superstition ou par dogmatisme, on évoque ces phénomènes sous le nom de “magie”. Les effets magiques sont de deux types : Les “sortilèges” (ils sont provoqués par des personnages) et les “enchantements” (ils sont liés à des lieux ou à des objets).

Les sortilèges (et leurs effets) sont annoncés par les personnages qui les lancent (les joueurs concernés par l’effet doivent les simuler lorsqu’ils sont annoncés).

Les enchantements sont généralement décrits sur des panneaux ou annoncés par les conteurs (exemple: “cette porte dégage une chaleur étrange” ou “ici, une lumière scintillante recouvre les plantes”.) Il faut également prendre en compte ces annonces.

Le livret de magie explique en détail le fonctionnement de la magie, l’apprentissage et l’utilisation des sorts. Seuls les joueurs interprétant des personnages ayant suffisamment de maîtrise de la magie ont accès au livret de magie. (c’est-à-dire très peu de joueurs). Les autres joueurs n’y ont pas accès afin de préserver le mystère et de rendre crédible leur surprise lorsqu’ils seront confrontés à ce type de phénomène.

 

Notre univers est de type “low fantasy”. Ne vous attendez pas à une horde de cavaliers de l’apocalypse chevauchant des dragons et lançant des boules de feu à la chaine.

 

Principes généraux

Etre magicien vous ouvre la voie de connaissances exclusives de l’univers. Nous vous demandons de préserver le caractère mystérieux de cet aspect spécifique. En tant que magicien, vous faites partie d’une sorte de société secrète.

Etre magicien vous amènera à vous procurer des accessoires assurant la crédibilité de votre rôle (mais vous n’êtes pas obligé d’avoir un bâton, une baguette ou un chapeau pointu). A minima, nous vous demandons de vous procurer un carnet pouvant faire office de “livre de sorts” et que vous pouvez décorer comme vous l’entendez.